Qu’est-ce que le beurre de mangue artisanal ?

Qu’est ce que le beurre de mangue artisanal?

Le beurre de mangue artisanal, c’est la touche gourmande et fruitée qu’il manquait aux peaux et cheveux secs de tous types. Le beurre artisanal que nous vous proposons est obtenu par macération des amandes contenues au coeur de la mangue sur des huiles porteuses sélectionnées pour leur bienfaits sur la peau et les cheveux.

Le beurre de mangue végétal pur vendu dans le commerce est lui extrait par pression mécanique des amandes à l’aide d’un appareillage industriel. Notre beurre de mangue est lui confectionné de manière artisanale selon des méthodes ancestrales de macération.

Beaucoup moins connue que le fruit en lui-même et moins prisée que l’amande du fruit du karité, l’amande de la mangue est pourtant tout aussi vertueuse grâce à sa richesse en acides gras et ses propriétés nutritives exceptionnelles.

 

En Guadeloupe, la saison des mangues s’étend de  mai à août.

Les manguiers étant particulièrement généreux, la récolte se fait par simple ramassage des fruits matures tombés au pied des arbres. Nous utilisons essentiellement la variété de mangue-fils dont l’amande est dotée d’une richesse inégalable en acides gras. Les fruits frais sont lavés ensuite fendus à l’aide d’une machette, selon le sens longitudinal des fentes préalablement identifiées. Les amandes sont nettoyées, débarrassées de leurs pellicules noires, séchées au soleil, pilées et enfin mises en macération pour plusieurs mois. En plus des antioxydants naturels présents dans les amandes et les huiles végétales porteuses, nous ajoutons de la vitamine E pour une meilleure conservation des macérats. 

En effet, les macérâts huileux existent depuis l’antiquité et sont utilisés aussi bien en cosmétique que dans l’alimentation. Un macérât huileux est obtenu en infusant des plantes, végétaux ou fruits dans une ou plusieurs huiles porteuses. Ainsi, l’huile porteuse se mélange aux amandes et se charge de ses acides gras naturels et des propriétés des composants infusés.

 

Voici quelques actifs présents dans les amandes de la mangue :

 

– Les phytostérols : dont la fonction est d’améliorer la fonction barrière de la peau et la micro- circulation, de freiner le vieillissement cutané – Propriétés anti-inflammatoires

– Alcool oléiques : Emulsifiant naturel et émollient

– Squalène : Aide à régénérer le ciment lipidique de la couche cornée

– Polyphénols : Puissants antioxydants qui aident à restructurer la peau en stimulant la synthèse de collagène, en bref il ralentissent le vieillissent cutané

– Des Acides gras mono-saturés ; acide oléique ( Oméga 9)

– Des Acides gras saturés : acides iso-stéraiques

 

 

Dans quels cas l’utilisation du beurre de mangue artisanal est conseillée?

Pour la peau, nous recommandons le beurre artisanal en cas de sècheresse et de déshydratation de la peau. Il la préserve aussi du veillissement cutané grâce à son pouvoir régénérant et antioxydant. Et enfin, il l’apaise en l’aidant à rétablir sa composition en lipides et à se réhydrater après une exposition aux agressions extérieures ( froid, soleil, sel de mer etc.)

En soins capillaires, nous vous le recommandons essentiellement pour le scellage de l’hydratation des cheveux secs. Le beurre de mangue artisanal est l’allié beauté des cheveux bouclés, frisés et crépus, très exigeants en termes de nutrition et hydratation. Ses propriétés nutritives et adoucissantes réparent les cheveux abîmés, les assouplit et réduit l’apparition des fourches. Il apporte aussi brillance et éclat à la chevelure terne et sèche. Son utilisation au quotidien vous garantira robustesse et vitalité de la cuticule de votre chevelure jusqu’aux pointes. L’essayer, c’est l’adopter !

Pour la petite histoire…

La mangue est le fruit tropical le plus consommé au monde après la banane. Le manguier, issu de la famille des Anacardiacées est aujourd’hui répandu dans toutes les régions tropicales du monde. Cependant, il est né il y a 4000 ans dans les jungles de l’Inde où il est d’ailleurs un arbre sacré, vénéré par les hindous. La mangue y est considérée comme le plus noble des fruits. Il paraît même que le Bouddha aimait beaucoup se reposer avec ses disciples  sous un manguier pour méditer des journées entières sur l’essence de l’homme. Il avait bien raison ! Comment ne pas devenir philosophe devant ce fruit à chair juteuse qui fond sous la dent, l’une des nourritures les plus savoureuses de la création ?!

Le mot « Mangue » vient du tamoul « mangay » qui a été transformé en manga par les Portugais qui auraient été les premiers à greffer le manguier en Inde. Pas étonnant que certaines variétés parmi les meilleures comme les Alphonso, les Mulgoba, les Carreira, les Pairi (drôles d’appellations pour des mangues !) portent le nom de ces pionniers portugais ! Dès le 15e siècle, le manguier quitta l’Asie et fit son entrée sur les belles côtes africaines grâce aux arabes. Aujourd’hui, il est cultivé dans environ 90 pays tropicaux. Il existe des mangues de couleurs (vertes, jaunes, orangées, noires…) et formes diverses (ovoïdes, pointues…), et elles vont de 5 à 20 cm de long, de 300 g jusqu’à 2 kilos!

En Afrique de l’Ouest, surtout au Burkina et en Côte d’Ivoire (grands producteurs de mangue), les mangues sont de saison de mars à juillet.

Aux Antilles les mangues offrent des formes, des couleurs et des saveurs très particulières. En Guadeloupe, la « mangue julie », ovale, aplatie, de couleur vert pâle et rouge possède une chair sans fibre et d’un goût délicieux. La reine Amélie a une peau très fine qui se détache facilement de la chair. La mangue Pomme, peu fibreuse, joufflue et arrondie se distingue de la mango-bœuf plus grosse et ellipsoïde. La chair, de ces variétés dites de bouche, se déguste telle quelle. Pour les variétés fibreuses telles la mango-fil ovale et renflée sur un côté et mangotine, on tapote la mangue sur une surface dure puis on aspire le jus par un petit trou percé au bout du fruit. Des jus, punch, confitures, tartes et sorbets font le régal des palais. Les mangues encore vertes donnent une touche d’acidité et une consistance plus liée aux blaff, court-bouillon de poisson et colombo. En entrée, fraîche et hachée, la mangue verte s’apprécie avec une vinaigrette.

Sa richesse en vitamines C, A, B1 et B6 et en cuivre, la rendent idéale pour les soins thérapeutiques. La mangiférine, les gallotannins, les tannins sont bénéfiques pour lutter contre le diabète, l’inflammation, le stress et l’hypocholestérolémie. Ainsi la présence des carotenoïdes et des fibres solubles dans ses composants stimule la diminution des maladies cardiovasculaires.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *